vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

27 mars 2017

Interview @Quandbienmeme74


Interview 1 :avec Stéfanie Hodier


Préambule à mes interviews
L’envie de faire des interviews m’est venue à force de côtoyer virtuellement certains auteurs, certaines romancières sur les réseaux sociaux. Ainsi que des artistes que j’ai eu la chance de croiser sur les chemins où menaient mon blog au détour d’un article.
Principalement sur twitter je l’admets, mais pas que.


Curieux de découvrir leur univers au-delà de leur(s) œuvre(s). Entrevoir par leurs mots, les ondes qu’ils reçoivent au quotidien et qui nous affectent à travers leurs œuvres (littéraire, art moderne, photographique…)

Ainsi donc je vous présente à travers mes interviews un peu de ces auteur(e)s, artistes, qui m’ont touché par leur(s) création(s) ou leur esprit dans leurs interventions sur les réseaux sociaux à un moment ou un autre.
C’est pourquoi mes interviews commencent toujours ainsi:

Salut Quandbienmeme74.
Merci d’avoir répondu favorablement à ma proposition d’interview, c’est un réel plaisir pour moi.
Je t’ai fait cette proposition car sur twitter et dans le monde de l’auto-édition qui satellise sur tes listes tu as toujours été franche et ce n’est pas une généralité. De plus, en ayant eu le plaisir de lire ton roman New Life j’ai découvert une auteure très accomplie pour un premier roman. Voilà pourquoi donc.
Et voici mes questions:

1/ Quandbienmeme74 , ça fait une phrase, mais, on peut connaître ton nom?

Pour commencer bonjour Bruno et merci de m’avoir proposé cette interview, j’en suis flattée et très honorée. D'autant plus que j’inaugure cette rubrique. Je te souhaite une longue vie dans ce domaine. Pour ce qui est mon nom c’est Stéfanie Hodier, non ce n’est pas un pseudo c’est mon vrai moi avec ma particularité du prénom qui est avec un F et non un PH.
Je ne vais pas me cacher ni taire qui je suis derrière un pseudo. Je suis qui je suis et je m’assume.

2/ Tu nous viens du 20ème siècle ou pas? Et as-tu un âge précis ou une décennie de naissance? (moi c’est les années soixante-dix, peace and love)

Petit indiscret va! (rire)
Je viens du XXème siècle, de la fin du baby-boom pour être précise. Les années soixante-dix avec le début du Disco et les boules à facettes.Soyons sérieux cinq minutes, j’aurai 45 ans en avril prochain. Je ne fais pas parti de ces femmes qui n’assument leur âge, j’ai déjà vécu 45 ans de joie, tristesse et bonheur. Si c’était à refaire? Je changerai bien 2 ou 3 choses mais pas le reste.

3/ Te sens tu plus lectrice ou auteure (ou autre)?

Très bonne question…
Mes filles m’ont toujours vu avec un livre à la main. Sachant lire depuis mes 5 ans, j’ai découvert un monde remplit de richesses littéraires où mon imagination peut s’évader sans être bridée.
Je dirai donc lectrice en premier.

En second je vais opter pour autre, il remplit plein de sous-entendu et de mystère et cela me convient. Auteure? Non, pas dans l’âme ni dans l’attitude cela est certain. Je ne suis pas une Auteure tant que mon livre ne sera pas lu par plein mais alors plein de monde. Et quand bien même? (Ah tu comprends le pseudo maintenant😊) Cela ne me changera pas, ni dans ma façon de penser ni celle de vivre.

4/ Quels ont été les facteurs incitateurs à l’auto-édition de ton roman NEW LIFE?
Le pourquoi du comment?

J’avais écrit un premier jet de new Life sur Wattpad. J’ai eu plusieurs retours positifs mais aussi des critiques très constructives pour améliorer mon écrit et ordonner mes idées. (Oui je suis très brouillon dans ma tête mais c’est parce qu’on est plusieurs😊)
Flo Renard m’a été d’un grand secours, j’avoue sans honte que sans ses conseils et son soutien ce livre n’aurait jamais vu le jour. Elle a été d’une patience d’ange avec moi, elle a fait un boulot énorme en tant que correctrice dès le début et je sais qu’elle sera là pour le second.
Ma jumelle de cœur, Loly, je lui dois une fière chandelle! Elle m’a poussée et stimulée pour que j’ose enfin franchir le pas. Ses conseils et son enthousiasme m’ont reboostée plus d’une fois.
Elsa Gallahan, ma minipousse! Grâce à elle j’ai vaincu le traitement de texte (enfin presque). Je suis plus à l’aise avec un crayon et un carnet qu’avec Word. Par conséquent, rendons à César ce qui lui appartient, si ce livre est maintenant disponible c’est uniquement par un soutien continue, des claques virtuelles, les fessées aussi, que j’ai eu le courage de franchir le pas.
Comme quoi parfois il suffit de partir d’un délire avec ses enfants pour oser le faire.

5/ New Life est clairement un roman de science-fiction. Est-ce ton domaine de prédilection? L’univers livresque que tu affectionne le plus?

Mon univers livresque est très éclectique. Je lis de tout, c’est comme si ma vie en dépendait. Même si je suis tombée dans la science-fiction vers 8 ans avec Asimov et Werber (entre autre), je peux lire King sans problème, des romans historiques comme Les piliers de la Terre de Ken Follett, de la mythologie grecque, romaine ou scandinave (j’aime les contes et légendes), des témoignages aussi avec Christian Bernardac (les témoignages sur la shoah essentiellement ainsi que les camps de concentration, il ne faut pas oublier son passé).
La dystopie en général, ayant une fille qui fait des études littéraires (tient on se demande bien pourquoi😊) et qui dévore énormément de livre je les lis aussi et nous échangeons dessus. Je suis aussi Agatha Christie et Exbrayat… Thriller, policier, romance, érotique, young adulte, j’ai soif de découverte et d’évasion. Je lis aussi bien en papier que numérique.

6/ As-tu transposé des instants, événements de ta vie dans ton roman, si oui, souhaites-tu nous en parler?

Rhô mais que tu es indiscret!!! (Hahaha)
Oui, j’ai transposé des petites choses. D’ailleurs Caco existe vraiment, il fait bien 6kg500 et c’est un gros pacha de chat câlin et gourmand.
Le passage du talon est réel aussi. Un soir nous allions au cinéma tous les 5 voir Pirates des Caraïbes, et mon talon gauche est resté coincé entre 2 pavés. Je ne suis pas tombée, mais j’ai fait 2 mètres pied nu. J’ai récupéré ma chaussure fichue, et nous sommes malgré tout arrivés à l’heure. Quand tu te dis que le ridicule ne tue pas je confirme, car c’est pied nu que j’ai fini la soirée.

7/ As-tu une perception de la vie au quotidien qui stimule, inspire l’écriture de ton/tes roman(s)? Ou bien es-tu du genre à t’asseoir le soir et tout imaginer sur le coup?

Deux questions en une, soit, allons-y courage!
Perception de la vie. Ma devise est: carpe diem. Je profite donc pleinement de chaque instant qu’il m’est accordé. Je ne vis pas dans l’urgence, je relativise.
Ce qui m’inspire pour écrire, ce sont les autres. Je m’explique: j’aime observer mon entourage que ce soit professionnel, familial ou en promenade. Certaines scènes sont assez comiques ou peuvent éventuellement être un facteur déclencheur. Mais généralement, mon inspiration me vient de moi. J’écris quand cela commence à se bousculer dans ma tête, j’avoue qu’il a des trucs pas très très nets dedans mais une fois écrit c’est tout bon cela ne revient pas me hanter dans mon sommeil. Par contre il est clair qu’il faut bosser et bosser et bosser sur les premiers jets qui n’en sont plus au final.
Donc je suis plus impulsive pour l’écrit et écrire tout d’un coup, puis reprendre après.

8/ New Life possède une scène qui va devenir culte j’en suis certain. Il s’agit du couloir, un peu sanguinaire, cela tranche avec le reste du roman, un contraste inattendu.
Voici ma question: As-tu des pulsions littéraires sanguinaires que tu as l’intention de développer dans l’écriture?

Comment expliquer le coup du couloir? Et bien si je dis que j’ai ris très fort en l’écrivant tellement j’ai trouvé ça grotesque, tu vas me prendre pour une folle😊, pourtant c’est le cas. Disons que j’avais besoin d’écrire cette scène à ce moment précis, quant aux pulsions sanguinaires et bien on verra pour la suite.

9/ New Life tome 2, tu désires nous en parler?

Il y aura une suite c’est sûr. De nouveaux personnages vont rentrer en jeu, et l’ambiance sera et bien ce sera New Life quoi. Je ne peux t’en dire plus car dans l’immédiat j’ai juste posé 2 – 3 choses à explorer, à méditer et surtout me renseigner.

10/ Tu connais la célèbre question sur le roman que tu emmènerais sur une ile déserte, j’en peux plus de celle-ci.
Voici la mienne: Si tu devais écrire le seul et unique livre de ta vie, quel ton, quelle couleur, quelle humeur, quel message transmettrait-il? (En trois mots minimums et autant que tu veux après)

J’y mettrai un zest de romance, un chouilla d’érotisme, une grosse dose d’aventure, d’humour, d’action, de peur, juste pour dire que la vie vaut la peine d’être vécue peu importe les obstacles, rien n’est insurmontable si on y croit.

11/ Un dernier mot? Pour tes lecteurs/lectrices, ceux qui t’ont soutenu ou les éventuels abrutis qui t’auraient miné le moral durant ce projet?

Merci, c’est tout simple mais c’est sincère et il sort du cœur. Sans vous lecteurs un livre ne vit pas, sans mes amis et amies sur Twitter je n’aurai jamais osé. J’ai conscience que New Life ne plaira pas à tout le monde et je pars du principe que toutes critiques sont constructives.
A tous les autres qui m’ont aidé à construire ce projet, aux blogueurs/blogueuses, lecteurs/lectrices, je vous en serais éternellement reconnaissant. Ce livre, c’est un peu vous, moi.
A ceux qui voudront me faire du mal délibérément je les ignorerai cela ne vaut pas la peine de s’attarder sur eux.

Encore merci d'avoir joué le jeu et de t'être livrée pour cette interview Stéfanie.
Je te souhaite une longue vie d'auteure!

Pour lire la chronique de son roman New Life c'est ici.
Pour vous procurer NEW LIFE c'est ici
Pour accéder au profil twitter de stef c'est ici




5 commentaires:

  1. Chouette entrée en matière pour une première interview !
    Loly

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Loly, alors je ne vais pas m'arrêter là!
      D'ailleurs une deuxième interview sera en ligne en fin de semaine!

      Supprimer
  2. Merci encore Bruno, c était un vrai plaisir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir était pour moi Stéf, j'ai adoré préparer cette interview avec toi!

      Supprimer
  3. Bravo à tout les deux pour cette très chouette interview ! J'attends les suivantes :p

    RépondreSupprimer

C'est ici que cela se passe...