vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

5 févr. 2017

Jeunesse et tendresse

"Jeremiah Falls" de Laura D





Pour ceux qui ne connaissent pas encore Laura D, sachez qu'il s'agit d'une auteure auto-éditée dont vous pourrez trouver la liste de ses romans dans le lien en bas de l'article.
Ceci est la troisième chronique que je consacre à Laura.D (et il y en aura d'autres car je n'ai pas tout lu d'elle) ayant déjà été conquis par "D'un amour à l'autre" et surpris par "Le réparateur de cœurs brisés".
Jeremiah Falls est aujourd'hui sous les spot lights de mon microcosme blogueste qu'est View et Moi.
Comment définir Jeremiah Falls?
Un roman plein de tendresse qui évoque l'entrée dans l'âge adulte d'une bande constituée de deux filles et trois garçons.
Tissé sur un fond très sentimental qui oscille entre amitié et amour incertain.

Incertain car le roman évoque une période de la vie où le doute nous pique très sérieusement, au sujet de la densité des sentiments de ceux et celles que l'on côtoient au quotidien.
Ont-ils la transparence d'une amitié ou l'opacité des troubles que provoque l'Amour?

Bon, alors, ce roman n'aurait-il pas dût être lu par ma fille? Qui se situe indiscutablement dans les prémices (ok, ok en plein dedans plutôt) de ce genre d'interrogations?
A cela je réponds par l'affirmatif, puisque papa l'a lu et le trouve vraiment plaisant!

Ah oui! l'écriture, j'allais oublier (quelle pomme je suis!). Dès les premières pages Laura couche les mots dans une dynamique colorée et absorbante.
J'ai pensé à un manège dans le rythme imposé. Un carrousel dans lequel Lucie (l’héroïne) nous invite à monter afin de prendre du bon temps (c'est le but d'un livre n'est-ce pas).
Et si Hitchcock apparaissait dans ses films en guise de signature, je me demande si le "drame" n'est pas la signature de Laura D.
Adroite avec les leviers qui actionnent nos émotions, elle sait en jouer. (A moins qu'elle ne joue avec son exutoire.)
Et comme dans ses autres romans (ceux que j'ai lu), un drame se dresse (ou se cache) quelques part, tapi dans l'ombre.

Donc pour résumer je suis tombé sur un "young adult" et ça m'a plu (ça craint docteur?)
Jeremiah Falls se lit agréablement et je ne saurais que vous le conseiller si vous cherchez une histoire fraîche et remplie de tendresse pendant que monsieur ou madame regarde son feuilleton pourri à la télévision.


Pour vous procurer ce roman, c'est ici.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est ici que cela se passe...