vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

16 janv. 2017

Exposition "Plastic Art" de MLD Plasticart

Marie-Laure Delsahut présente ses œuvres




Paris 14 Exposition plastic art MLD


Du 7 au 21 janvier 2017 se tient à Paris 14ème l'exposition PLASTIC ART  de Marie-Laure Delsahut.
Située au 5 rue Maurice Bouchor, adresse que j'ai déjà cité lors de l'exposition "Rue du regard".

Ayant repéré un jour la photo de l'une de ses œuvres (un magnifique cœur rouge, vous le verrez plus bas) , postée sur son Facebook, j'ai creusé le sujet (j'ai cliqué partout sur sa page en somme). Car vous l'aurez senti venir, j'ai eu le coup de Cœur pour ce cœur!

D'accord, d'accord me direz-vous, mais il y a un concept? elle fait quoi finalement cette dame?
Elle prend des bouteilles en plastiques, elle les découpe (avec des ciseaux de couturière ou pour découper le poulet), sculpte les lamelles de ses mains habiles et leur donne la forme de son imaginaire coloré et pétillant.


En dessous je vous ai mis deux exemples représentatifs (mais parmi d'autres) des formes que Marie-Laure "inflige" au plastique une fois les bouteilles découpées en lamelles diverses.

Sur ce gros plan d'une oeuvre représentant une étoile bleu et rouge (en photo plus bas), vous pouvez voir avec vos petits yeux que les "bandes" (lamelles) sont pliées tel un accordéon. Il s'agit donc de l'une de ses techniques de "pliages".



Maintenant ci-dessous, je vous zoom une oeuvre d'une étoile toute bleu (en photo plus bas).
Ce coup-ci les lamelles sont "torsadées" ou "enroulées" si vous préférez, et puisque vos yeux sont réveillés, vous allez pouvoir observer les formes géométriques "carrées" ou "hexagonales" des torsades vu du dessus.


Je ne vous cache pas que sur la route menant à la galerie je me suis dis "de la découpe de bouteilles en plastiques et leur recyclage en objet artistique, malgré ce coup de cœur sur une oeuvre, vais-je réellement y trouver un intérêt?"
Car les pseudos ou réels artistes qui recyclent les canettes de bières et autre pour en faire des dinosaures articulés ou des trucs débiles, c'est à foison et franchement parfois il faut arrêter les conneries au nom de l'art.
Donc vous l'aurez compris j'étais sceptique et amusé à la fois en m'y rendant.
Mais si vous lisez les lignes de cet article en ce moment c'est qu'une agréable surprise s'est produite à cette exposition.

Arrivé à la galerie c'est une Marie-Laure très souriante et très accueillante, qui m'a reçu.
Une femme qui rayonne la bonne humeur et l'optimisme lorsqu'elle s'adresse à vous.
J'ai donc pus échanger avec elle sur chacune de ses créations. Marie-Laure a su prendre le temps de m'expliquer, me montrer, la manière dont elle travaille les formes puis les assemble.

Parfois dans des thèmes tels que les sapins pour les fêtes, des étoiles, parfois avec une symbolique très forte comme son hommage aux victimes des attentats avec ses trois arbres aux couleurs de la France. Toujours avec un esprit "nature" tel que la représentation de "jardins" fleuris, d'arbres.
Puis parfois des envies subites, qui ne s'expliquent pas, mais qui s'apprécient!

Et d’œuvres en œuvres, Marie-Laure m'a narré leurs histoires. Car l'aspect "recyclage" n'est pas mis en avant, elle acquiesce à ma question, y a t-il un esprit de "recyclage, anti-gâchis, etc?", mais je sens bien que là n'est pas la motivation de l'artiste en dévoilant au public ses créations.
Et c'est tant mieux, car je n'étais pas venu voir un recyclage d'ordures ménagères, mais la matérialisation d'une envie, d'un besoin, d'une pulsion, humaine. Le résultat d'un sentiment, d'un désir qui devient objet "d'art" pour le plaisir de qui veux bien le comprendre, sinon pour l'artiste lui-même et c'est déjà une belle auto-satisfaction pour soi-même.
Alors je ne vais pas vous raconter sa vie, néanmoins Marie-Laure à sensibiliser les habitants d'un immeuble afin d'effectuer un recyclage correct de leurs déchets ménagers. Et cela tout naturellement sans jouer la "pro-verte", juste de façon anodine un jour et par hasard. Elle a donc joué son rôle de "colibri dans la forêt qui brûle" et même un peu plus! Exemple à suivre...

Mais revenons à l'art "sentimental".
Car derrière chacune de ses œuvres, il y a une histoire, une petite anecdote. Et très souvent un grand cœur, vous le comprendrez en l'écoutant si vous prenez le temps de lui rendre visite.
L'exposition PLASTIC ART est un festival de couleurs et de bonne humeur! A voir !



Ajouter une légende




Ci-dessous, l'étoile composée de lamelles torsadées, dont je vous parlais plus haut.




Là il s'agit de l'étoile aux lamelles pliées.





Saurez vous me dire de quel procédé il s'agit pour l'étoile verte et rouge, à vous de trouver.



La série Arbre est déclinée sous plusieurs formes, nous y trouvons même un clin d’œil, une pensée, pour la pyramide du Louvre (c'est l'artiste qui m'en a fait part, mais après réflexion je crois qu'il y a maldonne sur le nombres de faces, à vérifier, vous irez voir! )




Le rendu est très sapin/sympa, imposant, mais pas plus qu'un vrai sapin et moins que la pyramide du Louvre!




Celui-ci est composé de deux parties identiques assemblées dos à dos.




Il s'agit d'un triangle mural avec une lumière à l'intérieur. Il est posé sur le vase en verre en fait là. Vase remplit avec des culs de bouteilles, regardez bien on dirait des cœurs, rien ne se perds...



Noël !






L'hommage de Marie-Laure aux victimes des attentats.





Pour cet arbre, il me tenait à cœur de tenter de ne pas trop m'éloigner des teintes des boucles supérieures. (J'espère avoir gardé l'idée Marie-Laure.)
Il faut savoir que le tronc, le support, est la création du papa de Marie-Laure.
C'est ainsi qu'une oeuvre peut symboliser un sentiment d'amour. Sans que quiconque ne le voit si l'artiste ne le désire pas.



Ah la nature!



Toujours la nature!

Exposition MLD PLASTIC ART


Marie-Laure voulait un rosier, voilà elle l'a créé.




Ne s'arrêtant pas au rosier, elle a désiré son jardin, version appartement.





Une carte accompagne le "tableau" ci-dessous:

"Le mur végétal réalisé avec des bouteilles en plastique est un élément de décor dans notre salle d'ados!
Il est esthétique et gai de par ses couleurs vives réalisées à l'acrylique.
Nous, qui parfois sommes hospitalisés sans sortir durant plusieurs semaines, la végétation à portée de mains est synonyme d'évasion"
Les jeunes du service Pneumologie Néphrologie, hôpital Trousseau.
 Réalisé par les enfants avec Marie-Laure.




Réalisé avec des bouteilles de jus de fruits pour enfants, pour leurs couleurs.



Là c'est la tendance du mur végétal en intérieur qui a eu raison de l'artiste. Elle voulait le sien.
Certains paraît-il, y voit le fond marin.






De mémoire là c'est une lampe carrée, je trouve que cela ressemble à une perruque de clown.





Et mon coup de Cœur, celui par lequel mon esprit et mes jambes se sont laissés guidés vers cette galerie, pour y rencontrer une femme pétillante doublée d'une artiste originale, colorée, qui donne vie à ses diverses émotions à travers ses œuvres.





Exposition PLASTIC ART
Ajouter une légende





Et comme j'ai été sage, je n'ai pas eu une image, mais des chocolats (ça tombe bien moi qui suis gourmand), merci l'artiste!
Un grand merci à Marie-Laure Delsahut pour ce moment d'évasion, de rêverie, le tout parsemé de sa jovialité.




Pour accéder à sa page Facebook, c'est par ici.


1 commentaire:

  1. Je comprends ton coup de coeur pour le magnifique coeur rouge...

    RépondreSupprimer

C'est ici que cela se passe...