vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

12 nov. 2016

Comment récupérer des photos ratées

Focus sur sujet



Il nous est tous arrivés de faire une (des) photo(s) et de se dire : oh merde elle serait bien si...
... Si on avait bien cadré, pas fait de flou de bougé, fait des réglages, déclenché le flash, réagi plus vite, pas eu le gars bourré à moitié dévêtu derrière ou le mec qui se rince le nez au moment de la photo! Bref, nous avons tous des clichés que l'on considère ratés mais qui, avec de l'imagination, peuvent valoir le coup d’œil!


Je vous ai mis ici des exemples de photo où je me suis focalisé sur "un sujet". Comme cette fille au dessus, c'était lors de la techno parade 2016. Je cadrais au loin un char lorsque j'ai vu en bas de mon viseur cette fille qui s'apprêtait à faire signe avec ses bras devant moi (c'était très très festif ce jour là), aussitôt j'ai visé plus bas pour essayer de la cadrer mais malgré tout l'ensemble ne donnait rien d'intéressant avec la foule, de plus en couleur cela faisait archi banal.
Et malgré tout j'avais des regrets de devoir zapper cette photo, à cause de l'expression de la fille.
Alors là, la technique est simple, j'ai filtré la photo en noir et blanc pour lui donner un aspect visuel plus doux. Puis j'ai flouté toute la scène sauf le sujet qui m'interpellait. De cette manière la photo amène l’œil à prendre le temps de s’arrêter sur ce que l'on a voulu montrer, puisqu'il n'y a qu'une seule zone de nette sur l'image.
  
Pour l'image d'en dessous j'étais au pont Bir Hakeim, spot photo ultra réputé où ce matin là ne faisait pas exception à la règle, car je n'étais pas seul avec un appareil photo autour du cou.
Après maints cadrages et amusements avec la tour Eiffel j'ai pris pour cible les passant(e)s, à pied en vélo, en skate, déjà en séance photos (c'est de la récup sur spot ça), statique, en mouvement, de tout en somme.
Et ce skater se pointe ce jour férié de vendredi 11 novembre, sans doute pour aller rejoindre une petite amie ou des potes, Dans la boîte le garçon, mais trop de décor, alors petit rognage puis filtre noir et blanc et de nouveau le flou général et le sujet resté net.

skater sous pont bir-hakeim

D'accord je vous vois venir, vous voulez voir les clichés originaux sortis de ma carte mémoire avant retouche. Je vous ai donc mis cela accessible sur une "page non référencée", un lien vous y conduira plus tard en bas de l'article. Un peu de patience...


Pour le cliché d'en dessous un petit rognage de l'inutile, un léger flou ambiant et un soupçon d'assombrissement. 
homme seul marchant sous pont bir hakeim



Oh mon cœur mon adoré ! Pour la petite histoire, il en faut bien une (vous connaissez ma rengaine dorénavant), j'étais sur le trottoir lorsque deux femmes et un homme soigneusement vêtu arrivèrent, gonflèrent quelques ballons dont un en forme de cœur (ça sentait la photo fashion pour blog). la jeune femme étant ravissante, ni une ni deux je bondis sur le trottoir opposé espérant cadrer le pont (comme je l'ai fait) avec cette belle jeune femme et son ballon rouge en forme de cœur. Manque de bol elle recule et disparaît derrière le pylône métallique laissant le ballon seul dans mon viseur. Je shoote, vérifie sur l'écran de mon reflex le résultat pris à l'arrache... j'avais oublié, j'étais en monochrome. Ballon rouge à peine discernable, le cliché subira le même genre de retouche que précédemment, flou général, netteté sur le sujet voulu et ce coup ci un éclaircissement de l'encadrement de la photo. 

seance photo bir hakeim




Des photographes pro sont là et placent leurs modèles, leurs clients ou bien des inconnu(e)s. Je ne vend pas mes photos alors sans scrupule je shoote d'où je suis et j'en profite, mais le résultat obtenu ne me satisfait pas. Sous le bistouri de mon éditeur de photos je floute l'ensemble et garde les amoureux clean.

couple amoureux sous bir hakeim




L'une des photographes pro cadre son sujet tandis que son partenaire brief la personne sous le pont. Instinctivement je sais qu'il faut que je shoote la scène. Je ne garderais que la photographe net et rognerais l'inutile avant de tout flouter.





J'étais en mode "je profite du paysage, l'appareil éteint et ce joggeur arrive pour ses étirements, je fais deux clichés que je juge insatisfaisant par la suite mais quand même, je veux en tirer quelques chose. Bon gros rognage et je garde uniquement le sujet net.

joggeur pont Bir Hakeim




Fidèle à mes habitudes je me pose sans stress pour observer ce Paris matinal que j'aime tant et ce monsieur passe devant moi (doucement certes j'aurais pu réfléchir à un bon cadrage), je ne veux pas qu'il se sente épié, observé, alors je ne fais qu'un cliché sans même prendre le temps de cadrer, du vite fait au feeling. Sans appel, il n'y a rien de transcendant dans la photo. Alors même sentence que les autres clichés. 

vue sur la tour Eiffel depuis pont Bir-Hakeim




Un jour au Philharmonie (je sais j'y passe ma vie) avec Loulou et Lolita, ce jour des dizaines et des dizaines de clichés dans tous les sens. Étais-ce un pokemon rare, un sms de la plus haute importance, le dernier tweet le plus débile au monde, peu importe, il avait décidé de passer sans se soucier que je tentais un cadrage du lieu. Pour la peine, dans la boîte le Loulou!





Parfois au croisement d'une rue une personne entre dans votre champ visuel, vous aimeriez en faire quelques chose de photogénique. Déclenchement de l'obturateur avec tout ce qui se profile devant vous, bâtiments, voitures, passants, contre jour, poubelle. Et finalement lors de l'observation du résultat vous bloquez sur un seul élément que vous n'aviez à peine vu lors de la scène. Je floute l'ensemble de la scène, rogne le surplus et ne garde réellement qu'un seul des deux visages nets. 

photo noir et blanc paris




Je suis à une extrémité de pont, je vois cette femme arrivée d'un pas rapide et qui va rentrée dans mon champ de vision, je fais deux trois clichés que je filtrerais en noir et blanc malgré un arbre aux feuilles de couleurs vives mais dont je ne ferais rien dans l'ensemble. Ce coup ci je garde la tour Eiffel visible avec la femme et les reflets sur le trottoir.

femme noir et blanc paris




Champ de Mars cet été. Peinard sur un banc je vois cet homme engagé une série de pompes. Pourquoi pas me dis-je. Prise en couleur de mémoire, j'ai filtré noir et blanc et assombris fortement les contours en gardant le sportif clair et net.

champ de mars noir et blanc




Parfois l'image idéal d'un couple est là, magie de l'instant mais toutes les structures ne sont pas droites et cela choque, alors la technique du flou général s'impose si l'on veut ne pas rester sur des regrets de ce moment photogénique.





Je venais tout juste d'arriver sur la passerelle qui surplombe le bassin de la Villette, je regardais si il y avait moyen de trouver une perspective. Finalement rien qui ne ressemble à une perspective, alors j'ai dévié la photo de la corbeille en gardant deux sujets. 





Philharmonie de Paris, trop de lignes, trop de miroirs, pas assez d'idées, même les passantes s'y perdent.
Tu ne penses pas que c'est de l'autre coté? dit elle à son amie.
Non, dracofeu droit devant stéphanie !
Rognage rognage et flou sauf sur celle qui doute. 






Parc de la Villette toujours, je vois ces lèvres dessinées. Bouge pas Lolita, mets toi là je vais tenté un effet visuel. Je prendrais trente photos en plaçant Lolita comme si la bouche lui parlais mais n'arrive à rien. Dépitée entre deux réglages mon modèle patiente en se réchauffant le nez dans l'écharpe. Je shoote sans attendre et prévenir, je ne garderais que l'essentiel visuellement net.


Comme promis le lien vers les originaux avec un petit bonus. Je vous avais parlé des photos avec le type saoul ou le mec qui se rince le nez qui déboule dans un cadrage au moment d'une photo, eh bien cela m'est arrivé mais dans la même photo, les deux en même temps. Je n'ai pas retouchée celle-ci, vous allez la découvrir brut de pomme, c'était à la techno parade 2016.





2 commentaires:

  1. Continue à mettre ton écriture et tes superbes photos je me répète oui aux "NOIR et BLANC "!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer

C'est ici que cela se passe...