vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

28 oct. 2016

Le Fantasme

Du rêve...  à la simplicité




C'est ton fantasme ? Qui n'a pas dit cette phrase au moins une fois à quelqu'un qui aurait dit ou fait quelque chose de particulier devant vous ?
Généralement cela suit un acte bizarre, peu commun, comme si le fantasme devait tenir de l'étrange ( je vais pas encore parler des gens qui portent du latex, arrêtez ! ), de l'inhabituel. Pourquoi pas ! Mais le fantasme, le notre, pourrait se révéler d'une simplicité étonnante.

Le fantasme est-il le désir d'un acte que la société ne pratique pas au quotidien ? Du moins aux yeux de tous ! Est-il un refoulement de nos craintes, nos angoisses, une frustration ?
Bon allez, je déconne, nous ne sommes pas sur Doctissimo.

D'abord le mot fantasme, j'adore autant que les filles adorent le rose. Et des fantasmes j'en ai ( non vous ne saurez pas lesquels ) pleins !
Réaliser un fantasme c'est...  jouissif ! Oui ! Je n'ai pas trouvé d'autres mots. Vous avez le sourire durant plusieurs jours après coup ( chose peu courante si vous êtes toujours à faire la tronche ). Vous vous sentez confiant, positif et généralement prêt à renouveler éventuellement la chose.

Ou bien c'est la déception totale, le bide intégral, le rêve se brise en mille morceaux dans un fracas silencieux, mental. Vous traversez alors un grand moment de solitude.
Et cela vous mine le moral, tant d'efforts pour rien ( car la réalisation d'un fantasme peut se révéler fastidieuse ), ou bien cette opportunité si mal gérée selon vous.

Alors pour être certain d'accomplir un fantasme, il faut attaquer tôt, ça n'engage que moi , fantasmez dès le plus jeune âge ( doucement, doucement, majeur minimum je le rappelle. ) et accumulez les fantasmes, allongez la liste autant que le permet votre imagination ( elle est grande je le sais ) et mettez vous au travail dès que le feeling vous porte !

Soyons honnête, le fantasme est principalement sexuel, de toute façon c'est de cela que je parle. Alors sauf si votre fantasme c'est l'adultère ( techniquement pas compliqué celui-ci, mais avec un degré de risque inclut d'office ), ce n'est pas impossible de le réaliser avec son partenaire de tous les jours. Il faut juste lui amener la chose de façon subtile, sans pour autant lui avouer que c'est un fantasme ( mince ça fait Doctissimo encore )

Et lorsque le fantasme est réalisé, que reste t-il de celui-ci ? Une expérience bien évidemment et très certainement une pratique qui se reproduira, étant donné qu'un tabou sera tombé !

Tabou ? Tiens donc ! Ce mot aurait-il un rapport intime avec le mot fantasme ?






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

C'est ici que cela se passe...