vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

12 oct. 2016

Le coût d'un humain

Quand on aime...

photo article le coût d'un humain
credits Fotolia

Les enfants, symbole de vie, d'amour, d'avenir et témoins de l'amour de leurs parents, c'est formidable, c'est beau !
Mais décider d'avoir un enfant c'est comme faire des dons d'organes à long terme. Rien que la première année, pour leur naissance, chambre, vêtements, soins divers et variés et indispensables,
pédiatre, nourrice, couches, lait en poudre, stérilisateur, accessoires tels que chaise haute, siège auto et des dizaines d'autres... un bras ! 

Viens l'école primaire (la maternelle fait partie des premières années !) et l'âge des invitations aux anniversaires, à tour de rôle des dix copines, un cadeau par mois, les activités extra scolaire, danse, piscine, solfège, piano (sans oublier qu'ils parlent dorénavant, donc ils réclament) ...un œil !

Je sais on ne fait pas le tour des organes, mais on y perd des membres croyez-moi, souvent avec leurs conneries les bras m'en tombent.

Puis le collège, alors là c'est les préados ( ou pseudo-ados ) dès la sixième, le portable et son forfait se rajoutent à la liste. La mode débarque également avec ses gros sabots et vos progénitures découvrent qu'ils peuvent s'habiller ( à vos frais ) pareil, mais plus cher, c'est une question d'étiquette ( et beaucoup dans leur tête ).
Ce n'est rien bien sûr en comparaison à l'établissement où vous allez devoir payer pour qu'ils étudient dans des conditions favorables. Un rein, oui oui, vraiment là il faut songer à l'opération clandestine. Ou un oeil au choix, mais vous n'en avez plus, faites gaffe !

C'est sans doute pour ça que vous n'aurez pas vu arriver la suite, les hautes études, les grandes écoles à quatre cents kilomètres ( sinon c'est pas marrant ), ce qui engendre une chambre à louer, les allers et retours, le permis de conduire, leur première voiture, leur trousseau pour l'emménagement, le mariage avec ses strass et son stress...  l'ulcère, le foie.





1 commentaire:

  1. UN VRAI PAPA POULE MAIS ÇA JE LE SAVAIS DEJAS��BRAVO AU PAPA

    RépondreSupprimer

C'est ici que cela se passe...