vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

16 sept. 2016

Y Deal de l'Amour

(une) Idylle pour toujours (de la semaine)


avis sur site de rencontre


Généralement lorsque deux personnes se rencontrent, ils ont les pieds sur terre et leurs regards se croisent, c’est ainsi que des millions d’histoires d’amours naissent ou naquirent du moins !
Mais en 2016, qu’en est-il de cette réalité ? Certes cette méthode est toujours d’actualité, mais ce phénomène qui est dorénavant devenu banalité casse les habitudes humaines, j’ai nommé : les sites de rencontres.
Rappelez vous un instant, avant c’était ainsi !
Il y a fort longtemps (au 20ème siècle, disons au début milieu et trois quart de celui-ci) dans les contrées reculées (les villages français) la belle (la seule de chaque génération !) du village était immanquablement destinée à célébrer la noce avec le beau (le seul !) du même village ou bien du plus proche. Le bègue avec la borgne, l’idiot avec la conne etc.…

Mais de nos jours, les pieds sur la table basse, le pc sur les cuisses, les yeux rivés sur l’écran lumineux, matrice de notre monde virtuel bien intégrée dans notre monde réel, les rencontres se font.
Et là c’est la grande foire, au n’importe quoi ou au sublime, mais c’est la foire. Il faut être armé…de patience. C’est à travers un kaléidoscope mondial (mais ça reste géographiquement nationale comme utilisation) des âmes en manque de sentiments (ou de cul !) que vous allez choisir de commencer à taper gentiment dans le tas ou bien vorace, de faire part de votre existence au clan de l’autre sexe de manière large.

Alors les scénarios sont divers mais il y a les classiques, et généralement une similitude dans les chiffres. Comme par exemple, le fait de dire que sept hommes sur dix s’inscrivent uniquement pour des coucheries d’un soir, que le huitième veut juste montrer son sexe à la webcam. Que le neuvième est toujours un idiot fini et que le dixième, celui qui vaut le coup, lui, se cache trop bien dans cette foire.

Quant aux femmes, elles se sont inscrites juste par curiosité parce qu’une copine leur a dit d’essayer. Pareil, sept femmes sur dix cherchent le prince charmant, le mec idéal, situation assez clean, belle gueule, pas trop petit, courtois, qui prends son temps, musclé, bref ! La huitième est désespérée et désespérante dès les premiers échanges. La neuvième est la perle que le dixième homme ne trouve jamais et la dixième est là pour le huitième homme dont (effectivement !) ses copines lui ont parlé.

Voilà ! Meetic, c’est pathétique !

3 commentaires:

  1. Tous commence par le ou un regard c’est bien vrai!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et au moins la 1ère impression est plus concrète, bonne ou mauvaise !

      Supprimer

C'est ici que cela se passe...