vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

23 sept. 2016

Vivre en Musique

La musique: élément majeur, même pour les mineurs !


vivre avec la musique au quotidien


La musique, oserais-je dire qu'elle est indispensable à la vie ? Oh oui, grand dieu que oui !
Alors bien entendu il y a les inconditionnels de la contradiction. Ceux qui vont me dire, le silence est d'or. Et d'ores et déjà je leur dit: le silence m'endort !

C'est indéniable la musique stimule, encourage, désinhibe parfois, attire, fait sourire, fait pleurer, crée une atmosphère rassurante ou inquiétante, inspirante, nous plonge parfois dans les abîmes de notre esprit tortueux ou torturé.

Une cascade d'accords Majeur pour vous tonifier l'esprit, vous tirer le moral vers le haut avec des refrains gais (et non des refrains gay, j'ai pas cité les Village People ! )

Ou la douceur (parfois dureté) d'un ruisseau d'accords Mineurs qui coule dans votre corps pour y faire resurgir des émotions du passé. Car c'est bien les harmonies mineurs qui suscitent la nostalgie. 
A ce sujet, j'ouvre une parenthèse. La musique joué en mineur qui donne cet air triste, cette résonance mélancolique, ne rend pas forcement les gens qui l'écoutent tristes ou dépressifs. 
Bien au contraire car la nostalgie est liée aux souvenirs heureux. Lorsque vous êtes nostalgique vous souriez bien souvent. Car nous sommes nostalgiques des bons moments. On peut donc dire que la musique triste rend heureux, souriant !
Je ferme la parenthèse sur ce sujet.

La Muse, Hic !


Et la musique stimule, là chacun d'entre nous aura sa formule du bonheur, son style musical quoi.
Cela est tellement stimulant d'avoir un bon son, lors d'un footing, jogging (comme vous voulez) isolé par des écouteurs c'est un levier d'émotions corporelles qui se mêlent aux endorphines et à la dopamine. Voir même si la musique n'est pas déclencheur de production d'endorphines (ouais carrément je trip là)
Un boost musical qui aide à se remotiver à bouffer du pavé ou sentier certains dimanches matin.

Mais avec notre source d'inspiration qu'est la musique, il y a un hic à la FFA.
Durant cette dernière décennie, voir plus, peu à peu l'interdiction de porter des écouteurs (ou tout simplement d’écouter de la musique) s'est répandu dans le monde du sport Running durant certains semi marathon ou marathon à travers le monde.
Et c'est cette année que la FFA (fédération française d'athlétisme) décide de suivre officiellement le mouvement et d'enfoncer le clou. Dorénavant il sera interdit de porter des écouteurs pour les compétitions hors stade. (à suivre cette histoire sans doute...) Aberrant j'en conviens. Nous verrons bien si des sanctions sont émises à l'égard des runners fraudeurs.


Voilà qui devrait finir de convaincre les moins crédules à la théorie que la musique donne des ailes.
Car je le répète, la musique est indispensable, vivre sans serait impensable !

1 commentaire:

C'est ici que cela se passe...