vos commentaires

Mes textes sont faits de mots qui jalonnent un chemin jusqu'à vous et vos commentaires sont les fleurs qui le bordent. Plantez à votre guise, bonne ou mauvaise herbe, je ne rase rien, mais j'apprends de la nature ... humaine.
Vos commentaires sont une empreinte de vos pensées...

28 sept. 2016

Trace du Passé

L'acide hyaluronique



l'acide hyaluronique


Le Temps, (que) ça passe !



Quand je vois les nouveaux produits que l’on commercialise, les nouvelles prouesses médicales,  je me dis que l’on n’arrête pas le progrès vraiment ! C’est dingue.

Par exemple (et pas par hasard) il y a peu de temps une émission nous présentait le business de l’acide hyaluronique. Une substance naturelle présente dans le corps à l’origine.
Qui injecté par voies cutanées permet de faire disparaitre certaines rides du visage. On vous injecte deux pour cent d’acide mélangé à quatre-vingt dix-huit pour cent d’eau et une deuxième jeunesse s’offre à vous.


Le principe est simple, une seringue (à trois cent euro) pour quelques rides lorsqu’un quinquagénaire vient se faire plaisir temporairement (l’effet ne dure que quelques mois, 6 à 9 visiblement) et autant de seringues que dans un squat de junkies pour ceux que le temps à irrévocablement marqué par autant de sillons faciaux que d’années passées à respirer. En exemple cette femme d’un âge avancé, sa note atteignait les huit cent euro.
Ça fait pas rire, c’est grave ! Et cela pousse à la réflexion.
Jusqu’où irons-nous ? Jusqu’où certains iront pour repousser l’inévitable, pour dissimuler la réalité ? Malgré tout non dissimulable ad vitam aeternam.
Dois-je me préparer à ce genre d’interventions pour que mes futurs petits enfants me regardent sans être effrayés par le temps et mes excès qui auront marqué mon visage ? Devrais-je être un grand-père super lissé, affichant une improbable jeunesse artificielle ?

Et qu’adviendra t-il le jour où l’effet s’estompera, le matin où je serais surpris par une visite non annoncée de mes descendants ? Prendront-ils peurs, horrifié de découvrir ce dont les plus anciens d’entres eux avaient tant parlé. Un vieux grand père tout ridé, fripé tel un shar-pei.


Un VIEUX !  Comme sur les photos noir et blanc d’une époque oubliée, qu’ils auront nommée : l’ancien millénaire.



2 commentaires:

  1. Le temps passe très très vite et oui les rides apparaissent avec le reste signe du vieillissement c’est la vie.....

    RépondreSupprimer
  2. A 47 ans, le monde du travail me trouve trop vieille... Et pourtant: Crème anti-âge depuis mes 30 ans, sport depuis mes 40, je me trouve plus jeune que certaines femme que je croise! Quel intérêt à prendre soin de soi si c'est pour être jugée par un chiffre? Je devrais peut être inverser te dire que j'ai 74 ans, là ce serait 'un miracle'!!!

    RépondreSupprimer

C'est ici que cela se passe...